Terrines et pâtés

Au Moyen Âge, la viande était plus chère, et donc plus prestigieuse, que d'autres types d'aliments, et le gibier ne se trouvait que sur les tables de la noblesse. Les viandes les plus répandues étaient le porc, le poulet et les autres volailles, tandis que le bœuf, qui demandait plus d'investissement, était moins présent. La morue et le hareng étaient incontournables pour les régions littorales et ils pouvaient être transportés vers l'intérieur des terres s'ils étaient séchés, fumés ou salés. Une grande variété de poissons de rivière était également consommée. Les terrines ou pastez étaient fabriqués par les pâtissiers, qui, au Moyen Âge,  étaient d’abord des fabriquants de pâtés en croûte, soient-ils de viande ou de poisson en croûtes, mais aussi toutes sortes de plats cuisinés comme des tartes salées.

Il y a 2 produits.

Affichage 1-2 de 2 article(s)

Filtres actifs